Variole du singe : la Californie est le 2nd État américain en trois jours à déclarer l’état d’urgence.

La variole du singe : la Californie devient le deuxième État américain en trois jours à déclarer l’état d’urgence en raison de la propagation de la maladie.

L’État a annoncé cette mesure alors que le président américain Joe Biden s’apprête à nommer les hauts responsables de l’Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) et des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) comme coordinateurs de la Maison Blanche pour lutter contre l’épidémie croissante. La Californie devient ainsi le deuxième État américain en trois jours à déclarer l’état d’urgence pour lutter contre la propagation de la variole du singe qui progresse dans le pays.

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a déclaré que la déclaration de son État aiderait les autorités à coordonner une réponse à l’échelle du gouvernement, à rechercher davantage de vaccins et à mener des actions de sensibilisation et d’éducation sur les lieux où les gens peuvent obtenir des traitements et des vaccins.

Gavin Newson a déclaré dans un communiqué ce lundi: « Nous continuerons à travailler avec le gouvernement fédéral pour obtenir davantage de vaccins, sensibiliser à la réduction des risques et soutenir la communauté LGBTQ dans sa lutte contre la stigmatisation.« 

Le virus de la variole du singe se propage par un contact prolongé et étroit entre la peau et le corps, ce qui peut inclure des étreintes, des câlins et des baisers, ainsi que par le partage de la literie, des serviettes et des vêtements. Jusqu’à présent, les personnes malades étaient principalement des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, mais les responsables de la santé publique soulignent que le virus peut infecter n’importe qui.

Michelle Gibbons, directrice executive de la County Health Executives Association de Californie, a déclaré dans un communiqué :

Les responsables de la santé publique sont clairs : la stigmatisation est inacceptable et contre-productive en matière de santé publique. Le fait est que le virus de la variole du singe se transmet principalement par contact de peau à peau et par le partage d’objets comme la literie ou les serviettes, sans tenir compte de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre.

Le type de virus de la variole du singe identifié dans cette épidémie est rarement mortel – trois décès sont survenus à l’échelle mondiale depuis la propagation du virus, avec deux personnes décédées en Espagne et une en Inde – et les personnes se rétablissent généralement en quelques semaines. Mais les lésions et les cloques causées par le virus sont douloureuses, et elles peuvent empêcher d’avaler ou d’aller à la selle si elles se trouvent dans la gorge ou l’anus.

Cette déclaration en Californie est intervenue après une déclaration similaire dans l’État de New York samedi, et à San Francisco jeudi. L’administration de Gavin Newsom avait déclaré, pas plus tard que vendredi, qu’il était encore trop tôt pour une telle déclaration de l’état d’urgence. Cependant, avec l’avancée de l’épidémie, une action devait être prise.

La proclamation autorise le personnel médical d’urgence à administrer les vaccins contre la variole du singe qui sont approuvés par le gouvernement fédéral. Cela est similaire à une loi récente qui autorise les pharmaciens à administrer des vaccins, a déclaré l’administration de Gavin Newsom.

Elle a déclaré que la réponse de l’État de Californie s’appuie sur les mesures prises lors de la pandémie de coronavirus pour mettre en place des cliniques de vaccination et s’assurer que les populations vulnérables sont sensibilisées en coopération avec les organisations locales et communautaires.

La Californie a déjà reçu plus de 61 000 doses de vaccin et en a distribué plus de 25 000. « Nous n’avons pas de temps à perdre« , a déclaré Kathryn Barger, superviseur du comté de Los Angeles, dans un communiqué. Elle a déclaré que le comté le plus peuplé du pays devait utiliser toutes les ressources disponibles pour accélérer la distribution des vaccins et l’aide aux personnes infectées.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr