Une loi sur la température maximale pour travailler bientôt en vigueur ?

La Confédération européenne des syndicats appelle l’Union Européenne à faire une loi sur la température maximale pour travailler.

Selon la confédération, le risque d’accidents de travail augmenterait sensiblement à partir de 30°C et nettement à partir de 38°C. Plusieurs pays européens comme la Belgique, l’Espagne, la Hongrie, la Lettonie et la Slovénie légifèrent déjà sur la température maximale au travail. Les lois sont plus ou moins appliquées selon les pays et sont parfois très différentes. Malgré ces différences, les lois sont en accord sur le fait qu’il est difficile de travailler à partir de 27,28,29°C

loi

En France, 1 travailleur sur 5 est exposé au moins un quart du temps à des fortes chaleurs selon la « Fondation européenne de l’améliorations des conditions de vie et de travail. » Ce chiffre augmente par rapport au métier que l’on exerce, 43% des travailleurs dans le secteur de l’industrie et de l’agriculture sont confrontés à ce problème, dans le secteur de la construction et des transports c’est 48% des travailleurs qui sont touchés. En 2020, 12 personnes en France sont mortes suite à des accidents du travail liés à la chaleur.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr