«Tous à poil» : à Paris, des agriculteurs bio se dénudent contre la réforme de la PAC #news #video

À Paris, sur l’esplanade des Invalides (VIIe arrondissement), des dizaines de paysans de la filière bio ont décidé de se dévêtir pour lutter contre la baisse de certaines aides engendrée par la future politique agricole commune européenne (PAC), qui s’appliquera à partir de 2023.
S’ils ont décidé de parader dans leur plus simple appareil, c’est pour montrer que les nouvelles modalités de la PAC les dénudent, elles aussi : « La nouvelle PAC va nous laisser à poil », martèle la Fédération nationale d’agriculture biologique (Fnab). Sur Twitter, l’organisation avait déjà partagé une flopée de photos d’agriculteurs posant nus dans leur exploitation, le sexe dissimulé par des pancartes.
Dans la future PAC, le ministère entérine la disparition d’aides spécifiques à l’agriculture bio pour les agriculteurs déjà convertis à ce mode de production, jugeant que le marché est déjà suffisamment rémunérateur. Seules les conversions vers le bio seront subventionnées, pour 340 millions d’euros par an.