Shanquella Robinson : plus de précision sur le décès de la femme de 25 ans

De nouvelles informations sont sorties sur le récent décès de Shanquella Robinson. Selon  The Charlotte Observer, elle était toujours en vie 15 minutes après ses blessures. De plus, selon les rapports de police obtenus par le même journal, un docteur est resté près de 3 heures dans la chambre avec Shanquella et les autres personnes après avoir été appelé pour un « accident ».

Une meilleure idée de ce qui s’est réellement passé !

Alors que la mort de Shanquella Robinson était encore floue il y’a quelques jours, les investigations menées par la police aident à répondre à des questions auxquelles aucune réponse ne pouvait être donnée.

Premièrement, une des grandes avancées de ce dossier est que la jeune américaine serait morte d’un arrêt cardiaque, selon les documents d’investigations. Le docteur Karolina Beatriz Ornelas Gutiérrez serait arrivée sur les lieux après avoir été appelée par un des amis de la défunte, Wenter Donovan. Le docteur arriva dans l’appartement et décrit Shanquella Robinson comme quelqu’un qui avait l’air déshydratée et ivre. De plus, toujours selon les rapports de police, elle ne communiquait pas lorsque le docteur essayait de la solliciter. Par conséquent, le docteur a jugé qu’elle devait être transportée à l’hôpital, une décision à laquelle se sont opposés ses amis.

Par la suite, la jeune femme a commencé à convulser une heure après l’arrivée des médecins. Après avoir perdu le pouls de Shanquella Robinson, Docteur Gutiérrez a tenté de lui administrer des gestes de secours. Elle a procédé à  14 séries de RCR, cinq doses d’adrénaline et six décharges (chocs AED), qui malheureusement resteront sans succès. Shanquella sera prononcée morte le 29 octobre à 17h57 en raison d’un « arrêt cardio-pulmonaire ».

Le corps de la jeune femme fut rapatrié le 17 novembre aux États-Unis. Kyrie Irving, le basketteur des Nets de Brooklyn, a fait un don de 65 000 dollars à sa famille dans le but d’aider pour les funérailles.

Concernant le verdict final pour déterminer si la mort de Shanquella est liée aux coups qu’elle a reçu, la justice américaine attend les derniers détails de l’autopsie. S’il s’avère que les coups portés sont liés à l’arrêt cardiaque, la police inculpera les personnes présentes pour homicide volontaire et non assistance à personne en danger.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr