Rishi Sunak en tête pour remplacer Boris Johnson

L’ancien ministre des Finances du Royaume-Uni, Rishi Sunak, est arrivé, ce mercredi 13 juillet, en tête du premier tour de la course à la succession de Boris Johnson. Ce sont 88 députés conservateurs qui ont voté pour lui lors de ce premier tour.

Une semaine après sa démission du poste de ministre des Finances du Royaume-Uni, Rishi Sunak, est en tête pour succéder à Boris Johnson en tant que Premier ministre. Lors du premier tour de la course à la succession de Boris Johnson, où se sont présentés huit candidats, Rishi Sunak est arrivé premier avec 88 voix, loin devant Penny Mordaunt et ses 67 voix.

Deux des huit candidats ont eux été éliminés de la course pour avoir recueilli moins de 30 voix de la part des députés conservateurs. Il s’agit de Nadhim Zahawi, actuel ministre des Finances, qui n’a obtenu que 25 voix et l’ancien ministre de la Santé, Jeremy Hunt, qui en a obtenu 18.

Ce dernier a, après son élimination, annoncé qu’il soutenait Rishi Sunak dans cette course à la tête du Parti conservateur. Il s’est aussi montré confiant pour l’avenir du Parti qui regorge de « talents ».

https://platform.twitter.com/widgets.js

Ce jeudi 14 juillet a lieu le deuxième tour de cette course. Les candidats recevant moins de 30 votes de la part des députés conservateurs seront éliminés et les tours s’enchaîneront jusqu’à ce qu’il ne reste que deux candidats. On devrait connaître le nom de ces deux candidats avant le 21 juillet, date de la pause estivale de la Chambre des communes. Suite à cela, l’élection finale se déroulera le 5 septembre et le chef du Parti conservateur, qui deviendra le Premier ministre britannique, sera choisi à l’issue d’un vote des quelque 200 000 membres du Parti.

L’homme qui a fait s’écrouler le gouvernement Johnson

La démission de l’ancien ministre des Finances, Rishi Sunak, avait provoqué une vague de démissions au sein du gouvernement ce qui avait poussé Boris Johnson a démissionné de son poste de chef du Parti conservateur et donc, de son poste de Premier ministre. En effet, après sa démission, une soixantaine d’autres membres de l’exécutif l’avaient suivi. Son influence est telle au Royaume-Uni, que des dizaines de membres du Parlement britannique ont apporté leur soutien à Rishi Sunak après qu’il ait annoncé se présenter à la course à la tête du Parti conservateur.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Cependant, Rishi Sunak a pris le soin de ne pas critiquer son ancien chef lors du lancement de sa campagne pour lui succéder à Downing Street. Même s’il avoue avoir démissionné parce qu’il était en « désaccord » avec le Premier ministre, il a refusé de le « diaboliser, d’exagérer ses fautes et de nier ses efforts. »

« Boris est l’une des personnes les plus remarquables qu’il m’a été donné de rencontrer et quoi qu’en disent certains commentateurs, il a un bon fond », a tenu à rappeler l’ancien ministre des Finances.

Rishi Sunak, ancien ministre des Finances du gouvernement Johnson, pourrait devenir le 5 septembre le nouveau Premier ministre britannique et remplacer Boris Johnson.

Le toujours Premier ministre s’est, quant à lui, dit « fier » de son bilan, ce mercredi 13 juillet, devant les députés de la Chambre des communes. « Il est absolument vrai que je pars à un moment que je n’ai pas choisi. Mais je pars la tête haute« , a poursuivi Boris Johnson.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « POLITIQUE », découvrez notre rubrique dédiée.

 

Source: cerfia.fr