Philippines : un séisme fait au moins quatre morts et 70 blessés

Un séisme d’une magnitude 7 a touché le nord des Philippines, ce 27 juillet. Ressenti jusqu’à la capitale, Manille, située à 400km du nord du pays, le tremblement de terre a fait au moins quatre morts et 70 blessés.

 « C’était un tremblement de terre qui a été ressenti par des millions de personnes – pas seulement celles du nord des Philippines. » Le pays a été frappé, ce 27 juillet, par un puissant séisme qui a principalement touché la province montagneuse d’Abra, dans le nord. Cette ville est située dans l’île de Luçon, la plus grande et la plus peuplée du pays, où le tremblement de terre a fait le plus de dégâts.

A 08:43 (02:43 à Paris) un séisme, d’abord mesuré de magnitude 7,3, mais révisé à une magnitude 7, a frappé la ville d’Abra provoquant des glissements de terrains et l’effondrement de maisons. Une personne est décédée chez elle suite à l’effondrement de sa maison et au moins 62 personnes ont été blessés dans la province. L’hôpital de la ville a été évacué, suite à l’effondrement partiel du bâtiment. 

https://platform.twitter.com/widgets.js

Le séisme a ensuite parcouru tout le pays en passant par la capitale Manille, où les gratte-ciel ont tremblé, où les travailleurs ont été évacués et où les métros ont été suspendus, avant d’atteindre la ville de Dolores, au sud du pays, où a été repéré l’épicentre du tremblement de terre.

Le commandant de la police de Dolores, Edwin Sergio, explique à l’AFP que « le séisme a été très fort » à tel point qu’il a fissuré les murs du bâtiment du poste de police et que des habitants terrifiés ont couru hors de chez eux. « Les tables de fruits et légumes sur le marché ont été renversées », a-t-il poursuivi.

Pour le moment, le bilan humain fait état d’au moins quatre morts, dont un ouvrier écrasé par l’immeuble sur lequel il travaillait, et de plus de 70 blessés à travers tout le pays.

Le plus puissant séisme frappant les Philippines depuis près de 10 ans

Le séisme, mesuré à une magnitude de 7 par l’Institut philippin de volcanologie et de sismologie (Phivolcs), est le plus puissant à avoir frappé les Philippines depuis 2013. Le pays se situant dans « la ceinture de feu », un arc d’activité sismique intense qui entoure l’océan Pacifique en passant par le Japon et l’Asie du Sud-est, est régulièrement la cible de tremblements de terre de cette ampleur.

En 2013, un séisme de magnitude 7,1 avait frappé l’île de Bohol, dans le centre du pays, faisant plus de 200 morts et de 400 000 déplacés. Des dizaines de milliers de maisons ainsi que des églises historiques datant du début du catholicisme aux Philippines avaient été détruites par les glissements de terrain provoqués par le séisme.

Le tremblement de terre avait modifié le paysage de l’île et provoqué une spectaculaire « rupture de terrain », faisant remonter une partie du sol jusqu’à trois mètres, créant ainsi un mur de roche au-dessus de l’épicentre.

En 1990, un séisme de magnitude 7,8 avait frappé le nord des Philippines. 1 200 personnes étaient décédés. Le tremblement de terre avait causé d’importants dégâts à Manille, la capitale du pays, et avait provoqué une rupture de terrain spectaculaire qui avait fait remonter le sol de plusieurs mètres sur plus de 100 kilomètres.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

 

Source: cerfia.fr