Loi pouvoir d’achat : l’indemnité carburant sera mise en place au 1er octobre

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé ce jeudi 7 juillet qu’une indemnité carburant pour les travailleurs sera mise en place dès le 1er octobre. La réduction de 18 centimes par litre de carburant à la pompe, elle, diminuera petit à petit pour disparaître à la fin de l’année 2022.

L’indemnité carburant pour les travailleurs fera partie du projet de loi sur le pouvoir d’achat qui sera présenté ce jeudi 7 juillet en Conseil des ministres, a annoncé, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, sur Europe 1.

La ristourne de 18 centimes devrait, elle, disparaître à la fin de l’année 2022. « Nous allons remplacer les 18 centimes qui vont être ramenés à 16, 12, 10, on va le faire très progressivement, mais, à la fin de l’année, il n’y aura plus de remise carburant, et dès le 1er octobre, nous mettons en place cette indemnité carburant pour les travailleurs », a déclaré Bruno Le Maire, même s’il précise que pour le moment cela ne reste qu’une proposition.

Cette aide permettra à l’État de faire des économies tout en venant en aide aux travailleurs les plus impactés par la flambée des prix des carburants. En effet, le ministre de l’Économie a déclaré que la ristourne de 18 centimes coûte à l’État, 800 millions d’euros par mois alors que le nouveau dispositif, plus ciblé, coûterait seulement 2 milliards d’euros par an.

À qui bénéficiera cette indemnité carburant ?

Cette indemnité carburant concernera les travailleurs modestes qui n’ont pas d’autres choix que de se rendre à leur travail en voiture ainsi que « les gros rouleurs » qui, pour le besoin de leur travail, doivent parcourir plusieurs milliers de kilomètres chaque mois.

L’objectif du gouvernement sera de couvrir « quasiment l’intégralité des frais de carburant » supplémentaires engagés en raison de la hausse des prix du pétrole depuis le début du conflit russo-ukrainien.

Pour bénéficier de cette aide, il suffira de faire une simple demande sur le site de la direction générale des finances publiques.« Vous vous connectez sur le site internet, vous déclarez que vous avez une voiture, que vous vous en servez pour aller à votre travail et vous touchez cette aide. Si vous êtes un gros rouleur, vous touchez une indemnité supplémentaire », a déclaré le ministre en ajoutant que les aides soignantes, le indépendants et les travailleurs itinérants seront aussi concernés.

Alors que le 4 juillet, un fonctionnaire de Bercy évoquait le chiffre de « 11 millions de foyers » concernés, soit « les salariés touchant jusqu’à 1600 euros nets environ par mois », le ministre de l’Économie, lui, n’a pas évoqué de conditions de ressources.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

 

Source: cerfia.fr