L’inflation atteint un record de 8,6% dans la zone euro

Jamais l’inflation n’avait été si importante dans la zone euro. Elle a atteint 8,6% sur un an à la fin du mois de juin 2022 après avoir atteint 7,4% en avril et 8,1% en mai. Le conflit russo-ukrainien est la principale cause de cette flambée des prix de l’énergie et de l’alimentation.

L’inflation se poursuit en même temps que la guerre en Ukraine et bat un nouveau record en atteignant 8,6% dans la zone euro sur un an à la fin du mois de juin 2022. Selon les chiffres publiés le 1er juillet par Eurostat, l’organisme chargé par la Commission européenne de l’information statistique à l’échelle européenne, la moitié des pays de la zone connaissent, depuis de début de l’année, une inflation à deux chiffres.

Après une augmentation de 7,4% en avril et de 8,1% en mai, l’inflation atteint un nouveau record de 8,6% dans la sur un an, dans la zone euro, en juin 2022. // Source : Eurostat

Ces chiffres, qui sont les plus hauts depuis les premiers chiffres de calcul de l’inflation en Europe en 1997, qui atteignent depuis novembre 2021 chaque mois un nouveau plus haut et qui sont très au-dessus de l’objectif fixé d’un niveau proche de 2% d’inflation sur un an, vont obliger la Banque centrale européenne (BCE) à remonter, en juillet, ses taux d’intérêts pour la première fois depuis onze ans.

Tous les pays européens touchés

La France, comme tous les pays européens, est touchée par l’inflation en raison de la guerre en Ukraine et de son impact sur le prix de l’énergie et de l’alimentation. Mais même si la France a atteint en juin une inflation de 6,5% sur un an, après avoir atteint 4,8% en avril et 5,2% en mai, elle est l’un des pays les moins touchés de la zone euro, juste derrière Malte (6,1%). Cela s’explique en partie par le fait que la France est moins dépendante de l’énergie russe que la majeure partie des pays de la zone euro.

En comparaison, les pays baltes sont les plus touchés avec une inflation de 22% en Estonie, 20,5% en Lituanie et 19% en Lettonie à cause de leur forte dépendance commerciale et énergétique à la Russie et à l’Ukraine.

L’Espagne a vu son taux d’inflation grimper à deux chiffres pour la première fois en dix ans en atteignant 10% sur un an à la fin du mois de juin. L’Allemagne, quant à elle, voit son taux d’inflation diminuer sur un an par rapport au mois de mai passant d’un taux de 8,7% à un taux de 8,2%.

Une hausse du prix de l’énergie de 41,9% sur un an

Même si les tarifs de l’alimentation ont continué d’augmenter depuis mai 2022, passant d’une hausse de 7,5% à une hausse de 8,9% sur un an dans la zone euro, l’inflation touche principalement le secteur de l’énergie. La majorité des pays de la zone euro étant dépendants de l’énergie russe, c’est ce secteur qui a connu la plus grande hausse des prix sur une année et a atteint à la fin du mois de juin une hausse de 41,9% sur un an après avoir atteint une hausse de 39,1% en mai.

En comparaison au prix de l’énergie et de l’alimentation, la hausse des tarifs des biens industriels (+4,3% en juin, après +4,2% en mai), comme celle des services (+3,4%, comparé à +3,5% le mois précédent) s’est globalement maintenue.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr