Les trottinettes électriques à Paris, c’est fini pour les mineurs

Il faut désormais présenter sa carte d’identité pour utiliser les trottinettes électriques en libre-service. Les trois entreprises, Lime, Dott et Tier, ont annoncé de nouvelles mesures jeudi.

Dorénavant il faudra scanner sa carte d’identité pour pouvoir emprunter ces trottinettes. Le but est de vérifier que la personne est bel et bien majeure.

« Jusqu’à maintenant, nous demandions l’âge des utilisateurs sans le contrôler. Désormais, ils devront scanner leur carte d’identité et nous vérifierons qu’ils sont bien majeurs avant qu’ils puissent réserver leur trottinette », a déclaré un cadre de Dott au Figaro.

S’il faudra faire vérifier son âge avant d’emprunter ces trottinettes, ils seront également équipés de plaques d’immatriculations. L’intégralités des trottinettes devraient en avoir une d’ici le 1 er décembre, ont affirmé les 3 entreprises. Cette demande a été formulé depuis plusieurs années maintenant par les associations des victimes d’accidents de trottinettes. En 2021, 22 utilisateurs ont été tués en France.

Néanmoins, ce ne sont pas les seules mesures qui sont prévues. Si ces deux là sont déjà entrées en vigueur ou presque, pas moins de neuf autres sont en projet. En effet, les trois gros noms de la trottinette électriques en France ont adressé à la mairie de Paris un communiqué dans lequel y sont détaillées différentes mesures. En voici un extrait :

« Les trottinettes électriques partagées offrent aujourd’hui un service de mobilité efficace, très encadré et plébiscité par des centaines de milliers de Parisiens. Nous avons entendu les demandes de la ville de Paris et estimons avoir apporté des réponses concrètes et efficaces »

Ces prionniers de la trottinette proposent par exemple de doubler le nombre de patrouilleurs. Ce sont les agents qui ont la charge de veiller au respect du rangement des engins dans les places attribuées. Également le développement de ces véhicules pour les personnes à mobilités réduites est en cours.  Fin septembre, le Conseil de Paris s’était interrogé sur l’utilisation des trottinettes électriques dans la capitale. L’interdiction de ce moyen de déplacement avait même était demandé par l’opposition.

Aujourd’hui, Paris compte 15 OOO trottinettes.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr