Le meurtrier de George Floyd, l’ex-policier, Derek Chauvin, condamné à 21 ans de prison par la justice fédérale américaine

L’ex-policier, Derek Chauvin, qui avait déjà été condamné, pour le meurtre de George Floyd, à 22 ans et demi de réclusion par la justice de l’Etat du Minnesota, vient d’être condamné ce jeudi 7 juillet à 21 ans de prison par la justice fédérale américaine. Cette peine de 21 ans de prison pour « violation des droits constitutionnels » de George Floyd, pourra être purgée en même temps que l’autre sentence.

C’est une page qui se tourne définitivement dans l’histoire de la justice américaine. L’ex-policier Derek Chauvin, reconnu coupable pour le meurtre de George Floyd, le 25 juin 2021, vient d’être condamné à 21 ans de prison pour « violation des droits constitutionnels » de la victime. Alors qu’il avait fait appel de la première décision de la justice de l’État du Minnesota, le condamnant à 22 ans et demi de réclusion, cette fois-ci, la décision de la justice fédérale américaine est définitive.

En effet, même si l’ancien agent avait d’abord plaidé non-coupable dans le dossier fédéral, il avait reconnu, en décembre 2021, qu’il avait abusé de la force, « en sachant que c’était mal », et « sans justification légale ». Cet accord de plaider coupable rend la peine de 21 ans de prison, concomitante à la première peine de 22 ans et demi, définitive.

Cette double poursuite, de la part de la justice du Minnesota et de celle de la justice fédérale américaine, est quelque chose de rare aux États-Unis et cette double condamnation reflète l’importance de ce dossier.

L’ex-policier, Derek Chauvin, au moment de sa condamnation pour le meurtre de George Floyd par la justice de l’État du Minnesota, le 25 juin 2021. // Court TV & AFP

Le frère du défunt trouve la sentence légère

Derek Chauvin est reconnu pour le meurtre de George Floyd, le 25 mai 2020, après l’avoir, avec l’aide de trois policiers, plaqué au sol, avant de s’agenouiller pendant de longues minutes sur son cou, insensible aux cris des passants filmant à la scène ainsi qu’aux râles de l’afro-américain qui répétait la phrase « je ne peux pas respirer ».

Le frère du défunt, Philonise Floyd, avait réclamé « la peine maximale » contre Derek Chauvin, disant ne plus dormir depuis le drame lorsqu’il a été appelé à la barre. La peine de 21 ans de prison, concomitante à la peine de 22 ans et demi pour laquelle l’ancien policier a fait appel, n’est pas assez lourde pour le frère de George Floyd au regard des faits.

« Je suis contrarié qu’il n’ait pas pris la peine maximale. Il a eu le genou sur le cou de mon frère pendant 9 minutes et 29 secondes. Chauvin a montré qu’il n’en avait pas pris conscience : il n’a montré ni empathie, ni compassion.

– Philonise Floyd, frère de George Floyd

En échange de sa reconnaissance de tort, il avait été convenu que Derek Chauvin purge sa sentence dans une prison fédérale plutôt que dans la prison de haute sécurité de l’Etat, où il est actuellement détenu à l’isolement pour le protéger des autres prisonniers.

Les trois autres policiers coupables, dans l’attente de la prononciation de leur peine

Reconnus coupables par la justice fédéral en février 2022 pour être restés passifs au moment de la scène qui mènera à la mort de George Floyd, les trois autres policiers, présents sur les lieux au moment de la mort de l’afro-américain, sont toujours dans l’attente de la prononciation de leur peine.

Eux aussi sont poursuivis par la justice fédérale ainsi que par celle de l’État, qui les a inculpés pour complicité de meurtre. Thomas Lane, qui a plaidé coupable, sera fixé sur sa peine le 21 septembre, alors que le procès de Tou Thao et d’Alexander Kueng, s’ouvrira le 24 octobre 2022.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr