Griezmann heureux du forfait de Benzema ?

Quelques jours avant le début de la Coupe du Monde, Karim Benzema a été déclaré forfait pour l’intégralité de la compétition en raison d’une blessure à la cuisse. Selon les rumeurs, certains joueurs des Bleus seraient heureux de son départ dont Antoine Griezmann.

L’équipe de France devra composer sans le Ballon d’Or 2022. Cette nouvelle aurait rendu heureux certains joueurs chez les Bleus d’après Diego Lugano, ex-joueur du Paris Saint-Germain et figure emblématique du football uruguayen.

Mais qui pourrait bien être heureux du forfait de Benzema ?

Diego Lugano a récemment déclaré chez ESPN Brasil : « Certains joueurs de l’équipe de France, avec qui j’étais coéquipier, sont heureux du départ de Benzema ». Cette déclaration est très étonnante, car parmi les 25 joueurs présents au Qatar, seulement 3 ont déjà évolué avec Diego Lugano en club. Il s’agit de Coman, Rabiot et Areola, qui ont croisé Diego Lugano au PSG lors de la saison 2012-2013. Ces 3 internationaux, étaient encore jeunes lors du passage de l’Uruguayen dans la capitale française et venaient tout juste d’intégrer le groupe professionnel. Lors de cette saison, Rabiot a disputé 6 matchs pour le PSG, Coman seulement 1, tandis que Areola a participé à 2 rencontres.

D’autant plus qu’aucun de ces joueurs n’a d’antécédent avec Karim Benzema. Ils ne sont pas non plus en rivalité avec l’ancien lyonnais car ils ne partagent pas le même poste. Diego Lugano n’aurait-il pas dit tout inventé pour semer la pagaille au sein du groupe tricolore ? Ou n’aurait-il pas menti en disant qu’il s’agit d’anciens coéquipiers afin de brouiller les pistes ?

Il s’agit de Griezmann selon Daniel Riolo

Selon Daniel Riolo, nul ne fait doute, Griezmann est bien heureux du forfait de Benzema. Il reste à savoir si cela est dû à des raisons footballistiques ou médiatiques. Le journaliste Français a déclaré dans l’after foot d’RMC que « s’il le dit (Diego Lugano), c’est qu’il doit vraiment savoir quelque chose. Sur le terrain, les remontés qu’on a eu ont confirmé ses propos. On peut vite faire un lien, selon vous, qui est le joueur le plus uruguayen de l’équipe de France ? »

Effectivement, Griezmann est un amoureux de l’Uruguay, à un tel point qu’il en a adopté les principaux codes culturels. La raison ? Il a toujours côtoyé des uruguayens depuis le début de sa carrière. À commencer par son premier entraineur professionnel Martin Lasarte, à la Real Sociedad. Son ancien entraineur en 2009, l’a sorti de l’équipe réserve à 17 ans et l’a placé sous les ailes de Carlos Bueno, un attaquant également Uruguayen. L’international français l’a proclamé à plusieurs reprises : « Carlos Bueno m’a pris sous son aile, il m’a aussi appris à boire le maté ». Il s’agit d’une boisson traditionnelle sud-américaine.

Ensuite, à l’Atletico Madrid, il également côtoyé José Maria Giménez et Diego Godin, les deux tauliers de la Celeste. En 2018, en conférence de presse, l’ancien barcelonais a déclaré devant les caméras que « Diego est un grand ami, je suis tous les jours avec lui à Madrid. C’est le parrain de ma petite fille, Mia. Avant de signer pour la première fois à l’Atlético, c’est lui que j’ai appelé. Il m’a parlé en bien du club, il m’a donné envie de venir à Madrid. Il connaît tout de moi comme je connais tout de lui. ».

En effet, depuis le début de sa carrière Antoine Griezmann n’a jamais cessé de proclamer son amour pour l’Uruguay. A un tel point qu’il n’a pas souhaité célébrer son but face à la Celeste lors de la Coupe du Monde 2018. Il est une vraie star à Montevideo, il assume même être fan du Club Atletico Peñarol et affirme connaitre leurs chants de supporters.

Mais est-ce réellement assez pour l’incriminer de telles accusation ?

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « Sport », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr