Feu de la Montagnette : un pompier, victime d’un malaise, est décédé

Le Service départemental d’incendie et de secours 26 (SDIS 26) a annoncé, ce 27 juillet, le décès de l’adjudant-chef Martial Morin. Le pompier est décédé à l’hôpital après avoir été victime d’un malaise alors qu’il luttait contre l’incendie de la Montagnette (Bouches-du-Rhône), le 15 juillet.

C’est un nouveau jour difficile pour les pompiers français en cette période d’incendies qui frappe la France. L’adjudant-chef Martial Morin est décédé, ce 27 juillet, après avoir fait un malaise alors qu’il luttait contre l’incendie de la Montagnette. C’est ce qu’a déclaré le SDIS 26 dans un communiqué posté sur Twitter.

https://platform.twitter.com/widgets.js

L’homme de 54 ans, pompier volontaire depuis 24 ans, qui appartenait au Centre de secours de Tain l’Hermitage (Drôme), était venu en renfort, le 14 juillet, pour éteindre le feu qui s’était déclaré dans le massif de la Montagnette. Il est intervenu dans la nuit du 14 juillet et toute la journée du 15 juillet jusqu’aux alentours de 17 heures, où il a commencé à se plaindre de « douleurs à la gorge » et « d’extrême fatigue ». Il a été mis en repos sous surveillance avant d’être transféré au Centre hospitalier d’Avignon pour des examens complémentaires. Il y est décédé le 27 juillet et laisse derrière lui deux enfants, dont un fils, lui-même, pompier volontaire.

La Première ministre, Élisabeth Borne, a tenu à rendre hommage à cet homme qui a permis, avec d’autres, la fixation du feu de la Montagnette.

« Je voudrais lui rendre hommage, adresser toutes mes condoléances à ses amis et ses proches, et saluer une nouvelle fois l’engagement de nos pompiers, militaires, forces de l’ordre, agents des collectivités, qui sont nos héros du quotidien. »

Élisabeth Borne, Première ministre de la République française

Le SDIS 26 et ses collègues lui rendront un hommage ce vendredi 29 juillet à 11 heures, au parc du Chayla de la commune de Tain l’Hermitage, avant la cérémonie familiale.

Un feu désormais fixé

Le feu de la Montagnette avait démarré le 14 juillet et avait été provoqué par des étincelles au passage d’un train de marchandises dans le massif. Le train avait provoqué neuf départs de feu et une enquête avait été ouverte par le procureur de la République pour déterminer la cause de cet incident.

400 pompiers étaient présents sur place pour fixer l’incendie de la Montagnette qui a brûlé 1620 hectares de forêts. // AFP

Le feu avait été fixé une première fois, le 15 juillet, avant de reprendre, le 18 juillet, à cause des fortes températures et du vent défavorable, obligeant 400 habitants à évacuer leur habitation. Il a, depuis, totalement été fixé, le 19 juillet. Le feu de la Montagnette aura brûlé 1620 hectares de forêts, selon le Service départemental d’incendie et de secours des Bouches-du-Rhône.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr