Ezra Miller commence un traitement pour des « problèmes complexes de santé mentale ».

Ezra Miller, l’acteur qui incarne notamment The Flash dans les films de DC Comics, a commencé un traitement pour des « problèmes complexes de santé mentale ».

 

Dans une déclaration à la presse, la star – qui se définit comme non-binaire – s’est excusée auprès de ceux qu’elle avait « alarmés et bouleversés » par son comportement récent. Ezra Miller, âgé 29 ans, a récemment été inculpé pour un cambriolage présumé dans le Vermont, et a été précédemment arrêté deux fois à Hawaï.

Sa déclaration au site de cinéma Variety intervient dans un contexte d’incertitude quant à savoir si les controverses affecteront ou non la sortie prévue du film The Flash en 2023. L’acteur qui a déjà joué le rôle du super-héros dans Justice League – aux côtés de Ben Affleck et Gal Gadot entre autres – , Batman v Superman : L’aube de la Justice et Suicide Squad, et qui est aussi apparu dans la franchise des Animaux Fantastiques, avait été révélé en 2011 dans We Need To Talk About Kevin, où il incarnait un ado responsable d’une tuerie de masse.

C’est la deuxième fois que l’acteur Ezra Miller est arrêté en quelques semaines. Il est cette fois accusé de cambriolage – pour un butin de quelques bouteilles d’alcool – dans le Vermont où il réside. L’acteur a clairement été identifié sur les images de caméra de surveillance. Il sera jugé en septembre prochain.

Un travail plus que nécessaire

La star a également fait face à des allégations de comportement inapproprié envers une fille de 12 ans qui serait maintenant sous une ordonnance de protection et de prévention de harcèlement, ainsi que de lavage de cerveau d’une jeune fille de 18 ans qui a également maintenant une ordonnance de protection. L’acteur qui a écopé de deux ordonnances restrictives, est même accusé de détournement de mineur par l’une des deux familles des victimes, même s’il dément ces accusations.

Dans sa déclaration, Ezra Miller a dit :

Ayant récemment traversé une période de crise intense, je comprends maintenant que je souffre de problèmes complexes de santé mentale et j’ai commencé un traitement continu. Je tiens à m’excuser auprès de tous ceux que mon comportement passé a inquiété et bouleversé. Je m’engage à faire le travail nécessaire pour revenir à une étape saine, sûre et productive de ma vie.

Des spéculations ont été faites sur le sort de The Flash, le premier film dirigé par le personnage d’ Ezra Miller, et sur la question de savoir si le comportement récent de l’acteur, qui a fait les gros titres, pourrait amener le studio Warner Bros à le sortir avec peu de fanfare promotionnelle, voire à annuler sa sortie. Au début du mois, le directeur général du studio, David Zaslav, a déclaré qu’il était « très enthousiaste » à l’idée que le film sorte l’année prochaine.

Déboires à Hawaï

Ezra Miller n’en n’est pas à son coup d’essai cette année et a déjà fait à plusieurs reprises les gros titres.

En avril dernier, l’acteur avait en effet était retrouver dans le domicile privé d’une personne à Pahoa. Après lui avoir demandé de partir, la femme qui se trouvait à l’intérieur a été agressée en recevant une chaise en plein visage. Il avait du verser une amende de 500 dollars pour dédommagement.

Ezra Miller était à l’époque déjà sous le coup d’une plainte après avoir agressé une femme qui chantait dans un bar karaoké à Hilo, ainsi qu’un homme qui jouait aux fléchettes.

Même si Warner sera ravie d’apprendre que l’acteur a décidé de se reprendre en main, il est difficile de penser qu’une collaboration entre Ezra Miller et la boite de production se fasse de si tôt.

 

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « Culture », découvrez notre rubrique dédiée.

 

Source: cerfia.fr