Extinction Rebellion : à Londres des militants activistes entrent au Parlement

Extinction Rebellion : à Londres, des militants du groupe activiste entrent au Parlement, se collent à la chaise de l’orateur et s’enchaînent aux grilles par le cou.

 

Extinction Rebellion, c’est qui ?

Extinction Rebellion est un mouvement international non violent de désobéissance civile en lutte contre l’effondrement écologique et le dérèglement climatique.

Leurs revendications sont simples. Ils veulent une reconnaissance de la gravité et de l’urgence des crises écologiques actuelles. Ils demandent une réduction immédiate des émissions de gaz à effet de serre, ainsi que l’arrêt immédiat de la destruction des écosystèmes océaniques et terrestres.

Enfin, Extinction Rebellion veut créer une assemblée citoyenne qui se chargera de décider des mesures à prendre pour atteindre ces objectifs.

Extinction Rebellion affirme que la vie sur Terre est en crise et confrontée à une extinction massive. Le groupe, connu pour ses méthodes de protestation non conventionnelles et perturbatrices, souhaite que les gouvernements déclarent une « urgence climatique et écologique » et prennent des mesures immédiates.

Le mouvement à Londres

Si Extinction Rebellion est aujourd’hui au Parlement londonien, c’est qu’ils ont une revendication simple. Le groupe demande en effet la création d’une assemblée de citoyens pour discuter de la crise climatique.

Des membres d’Extinction Rebellion, le groupe d’activistes climatiques, ont pénétré aujourd’hui dans la Chambre des Communes à Londres, et certains membres se sont glués aux chaises de l’orateur. D’autres membres ont attaché leur cou à la grille du bâtiment, tandis qu’un grand nombre d’activistes ont hissé des bannières à divers endroits du Parlement.

Extinction Rebellion UK a publié plusieurs images montrant les militants au Parlement. Certaines de ces images montrent trois de ses militants autour de la célèbre chaise de Westminster. Ils ont indiqué que les trois membres se sont glués à la chaise. Deux autres personnes, de part et d’autre, tiennent des banderoles sur lesquelles on peut lire « Let the People Decide » (laissez le peuple choisir) et « Citizens Assembly Now » (assemblée citoyenne maintenant). Les militants portaient des T-shirts blancs sur lesquels était écrit le même slogan.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Les militants ont ensuite lu à tour de rôle un discours. Le groupe a publié un communiqué de presse informant de la manifestation, disant qu’ils demandent une « assemblée des citoyens pour couper la corruption au cœur de Westminster« . Le groupe réclame une assemblée des citoyens pour discuter de la question de la crise climatique.

À l’extérieur du bâtiment, deux militants se sont enchaînés aux grilles avec des cadenas à vélo autour du cou. D’autres ont grimpé sur l’échafaudage autour de Big Ben et ont tenu une grande banderole où l’on pouvait lire « Let The People Decide- Citizens’ Assemblies Now« .

https://platform.twitter.com/widgets.js

Voici le discours qui a été lu dans la chambre :

Nous sommes en crise. Et ce qui se passe dans cette salle chaque jour nous ridiculise tous. Nous ne pouvons pas nous permettre de continuer comme ça.

Il est possible d’agir sur le climat et les coûts d’une manière qui soit juste et qui soutienne tout le monde. Mais notre système politique est trop dépassé et déconnecté pour voir au-delà du prochain cycle électoral et faire ce qui doit être fait. Nous avons besoin d’une nouvelle façon de prendre des décisions, où davantage de voix sont entendues, et pas seulement celles du sommet. Nous avons besoin que la véritable diversité du pays soit représentée.

Nous avons besoin d’une assemblée des citoyens, maintenant. Les assemblées de citoyens permettent aux gens ordinaires de prendre des décisions qui profitent à tous. Des décisions qui peuvent nous sortir de ce gâchis et rendre la vie meilleure, plus sûre et plus juste pour chacun d’entre nous.

Les militants de Extinction Rebellion sont entrés légalement dans les Chambres du Parlement, car ils avaient réservé une visite touristique du monument. Mais une fois à l’intérieur du bâtiment, ils se sont rendus dans différentes parties et ont pu déployer leurs bannières.

Le groupe a déclaré que l’action d’aujourd’hui était un acte d’ouverture pour les plans de septembre du groupe, et ils prévoient d’amener 100 000 personnes dans les rues en résistance civile au printemps prochain.

Le groupe d’activistes utilise un sablier à l’intérieur d’un cercle comme logo, signifiant que le temps est compté pour la vie sur terre. Au Royaume-Uni, ils exigent que le gouvernement déclare, entre autre, une urgence climatique.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr