Elon Musk suspend le compte de l’humoriste Kathy Griffin

L’humoriste Kathy Griffin s’est fait suspendre son compte sur Twitter après s’être moquée d’Elon Musk, le nouveau patron du réseau social, en usurpant son identité pour tester les limites des nouvelles règles.

Le compte Twitter de l’humoriste Kathy Griffin a été suspendu dimanche, le jour même où elle a changé le nom de son compte en « Elon Musk » et s’est moquée du tout nouveau PDG.

Il n’a pas été précisé si la suspension était permanente ou si elle était la conséquence directe de ses moqueries. Cette suspension est intervenue alors qu’Elon Musk a annoncé que les comptes se faisant passer pour des célébrités et autres notables seraient interdits, à moins qu’ils ne soient qualifiés de « parodie ».

https://platform.twitter.com/widgets.js

La politique de Twitter a toujours interdit l’usurpation d’identité, mais l’action immédiate est nouvelle. Musk semblerait être le principal bénéficiaire de cette politique, ce qui pourrait sembler contredire son affirmation d’être pour « la liberté d’expression absolue. » Les exemples de suspensions pour usurpation d’identité d’autres personnes sans l’étiquette « parodie » étant peu nombreux.

Ils incluent un utilisateur dont la page se fait passer pour le provocateur d’extrême droite Andy Ngo, qui a demandé à Musk d’agir personnellement, et quelqu’un dont la page se fait passer pour l’acteur Keanu Reeves pour critiquer la politique de « parodie » de Musk.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Ces derniers jours, une vague d’utilisateurs de Twitter ont changé le nom de leur compte pour celui d’Elon et ont fait des déclarations destinées à critiquer sa vision libertaire et son mandat au sein de la plateforme, dont il s’est emparé en organisant un rachat pour 44 milliards de dollars.

Dimanche, Kathy Griffin a utilisé son compte « Elon Musk » pour demander aux Américains de voter pour les démocrates lors des élections de mi-mandat, mardi, afin de préserver le droit à l’avortement.

Les porte-parole de Kathy Griffin et les représentants des relations publiques de Twitter n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Un nouveau Twitter vivement critiqué

Musk a été largement critiqué pour ses débuts chancelants à la tête de Twitter, après avoir critiqué la modération de son contenu et promis une nouvelle ère de liberté d’expression. Certains craignaient que l’ancien président Donald Trump, banni pour avoir prétendument incité ses partisans à envahir violemment le Capitole des États-Unis le 6 janvier 2021, soit autorisé à revenir.

Musk a toutefois déclaré la semaine dernière qu’il était peu probable que ceux qui ont été interdits auparavant reviennent.

Il a également rapidement réduit les effectifs de Twitter, qui devraient être réduits de 3 700 employés, à près de la moitié de leur taille et, ce faisant, a réduit la capacité de l’entreprise à surveiller la désinformation et la propagande.

Bloomberg a rapporté ce dimanche que Twitter aurait tenté de réembaucher certains des employés licenciés, découvrant que certains seraient nécessaires pour déployer certaines des nouvelles initiatives du nouveau patron.

Trois jours seulement après avoir pris le contrôle de Twitter dans l’idée qu’il pourrait à la fois développer la liberté d’expression et lutter contre la désinformation, Elon Musk a tweeté l’article totalement infondé d’une publication sur l’attaque contre Paul Pelosi, le mari de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, suggérant qu’« il y a une infime possibilité qu’il y ait plus dans cette histoire qu’il n’y paraît ».

Le projet du milliardaire de faire payer 8 dollars par mois pour des comptes vérifiés pour à peu près tout le monde, des VIP à la personne lambda, a mis en colère beaucoup de ses utilisateurs célèbres qui appréciaient le statut lié à la présence de l’emblématique pastille bleue du site sur leurs pages.

Cela semble être une partie de ce qui a incité beaucoup d’entre eux à changer le nom de leur page en Elon Musk. En utilisant les photos qu’il utilise sur sa page, les comptes semblaient être les siens, à l’exception de leur nom et de leur URL.

Dimanche, l’humoriste Sarah Silverman a tweeté que son compte avait été suspendu plusieurs fois depuis que Musk avait pris le contrôle le 27 octobre, alors qu’elle avait elle aussi participé à la vague d’imitations de Musk.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr