Dans le coma à cause d’un défi TikTok, Archie, 12 ans, va être débranché

Le jeune Archie, 12 ans, avait été retrouvé inconscient au domicile de ses parents au Royaume-Uni, le 7 avril dernier, après avoir réalisé le défi TikTok du « blackout challenge ». Les justices britannique et européenne ont rejeté tous les recours des parents et le jeune adolescent, toujours dans le coma, devrait bientôt être débranché.

« C’est tellement injuste. Le fait qu’en tant que parent, nous n’ayons aucun droit pour nos enfants. » La mère du petit Archie, 12 ans, a tenu à exprimer son dégoût après que la Cour suprême britannique, dont la décision a été approuvée par la Cour européenne des droits de l’Homme, a ordonné l’arrêt des soins du jeune adolescent dans le coma, le 4 août. Archie a été retrouvé inconscient au domicile de ses parents le 7 avril, après avoir réalisé le « blackout challenge », un défi TikTok.

Ce « challenge » consiste à retenir son souffle, jusqu’à l’évanouissement. Le jeune garçon de 12 ans, qui a été retrouvé avec une lésion cérébrale grave, a été placé dans le coma et est maintenu, depuis près de quatre mois, artificiellement en vie. Même si la mère d’Archie, Hollie Dance, affirme auprès des médias que son fils a encore des signes de vie et que le fait qu’il soit croyant doit être pris en compte, les médecins et le juge de la Cour d’appel ont indiqué que « son organisme, ses organes et son cœur sont en train de s’éteindre », que « le soin est futile » et que le souhait de le maintenir en vie « met à mal la dignité » de l’enfant.

Sept enfants déjà décédés à cause du « blackout challenge »

Archie n’est malheureusement pas le seul enfant à être victime du « blackout challenge ». Aux Etats-Unis, deux filles, de 8 et 9 ans, sont décédées après avoir tenté de réaliser le défi. Les parents, qui ont saisi la justice américaine, ont assuré au média The Verge, qu’en plus de leurs filles, cinq autres enfants sont décédés après avoir réalisé ce « challenge ». Si l’arrêt des soins demandé par la justice britannique est mise en pratique, Archie sera le huitième enfant à décéder à cause de ce défi.

Les parents des deux fillettes ont porté plainte contre l’application chinoise pour ne pas avoir régulé le contenu diffusé sur la plateforme, sachant que les enfants étaient ciblés par le « blackout challenge » à cause de l’algorithme de l’application. « TikTok savait de façon incontestable que le défi mortel du ‘Blackout’ se propageait sur l’application, et que son algorithme le proposait à des enfants, dont celles qui ont perdu la vie », ont déclaré dans leur plainte, les deux parents.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr