Coupe du monde de rugby féminin 2022 : la France entame bien la compétition

Coupe du monde de rugby féminin 2022 : la France entame très bien la compétition en battant l’Afrique du Sud pour l’ouverture du prestigieux championnat.

Jour de fête à Auckland. Cette coupe du monde tant attendue, qui devait avoir lieu l’année dernière mais repoussée à cause du Covid, a enfin démarré. Le rugby féminin a fait son entrée sous les feux de la rampe ce samedi lorsque les matchs d’ouverture de la neuvième Coupe du monde de rugby féminin ont été disputés devant un public record à l’Eden Park d’Auckland.

https://platform.twitter.com/widgets.js

La France a battu l’Afrique du Sud 40-5 dans le premier match du tournoi qui comprend 26 matchs joués sur 35 jours.

Plus de 35 000 billets avaient été pré-vendus, dépassant déjà l’affluence record de 20 000 personnes pour un match international de rugby féminin, qui avait vu la finale de la Coupe du monde 2014 entre l’Angleterre et le Canada à Paris.

Plus tard ce samedi, l’Angleterre, double championne et classée première, a affronté les Fidji. On peut dire que la rencontre a tourné à la correction puisque l’Angleterre s’est imposée 84 à 19. Enfin c’est la Nouvelle-Zélande, quintuple vainqueur et classée deuxième, qui a entamé ce championnat en affrontant l’Australie. Les Black Ferns ont dominé la rencontre en s’imposant 41-17.

Le tournoi mondial intervient à un moment où la popularité croissante du rugby chez les femmes est à l’origine de la croissance mondiale de ce sport. Alors que les salaires des joueuses continuent d’être inférieurs à ceux des hommes, les investissements croissants de World Rugby et des fédérations nationales de rugby égalisent lentement les conditions de jeu.

Les 12 équipes de cette Coupe du monde sont réparties en trois groupes de quatre, l’Angleterre – grande favorite de cette compétition – et la France s’affrontant dans le groupe C.

France 40, Afrique du Sud 5

Le demi de mêlée Laure Sansus a marqué le premier essai de la Coupe du monde après seulement deux minutes de jeu, donnant un premier aperçu du défi que la France a l’intention de lancer aux favoris du tournoi, l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande.

Bien que la France soit classée quatrième au monde, on s’attend à ce que les Bleues – avec son lot de stars – fassent mieux que ce classement.

Sansus est l’une de ces stars. Elle qui a été désigné meilleure joueuse du championnat dans le tournoi des Six Nations de cette saison.

Le centre intérieur Gabrielle Vernier a marqué le deuxième essai et Emilie Boulard le troisième, donnant à la France une avance de 19-0 sur l’Afrique du Sud, 11e au classement, dans un temps plus qu’égal.

Le score était toujours de 19-0 à la mi-temps, la performance de l’Afrique du Sud ayant été renforcée par une solide mêlée. Au retour des vestiaires, le renouveau s’est poursuivi lorsque l’ailier sud-africain Nomawethu Mabenge a marqué le premier essai de la seconde période. La France était devenue un peu léthargique, regardant la rencontre et subissant un peu plus. Un trou d’air sans conséquences, mais les Bleues devaient trouver une nouvelle vitesse.

C’est ce qu’elles font. Et elles trouvent cette vitesse avec une efficacité et une précision plus qu’impressionnante. Sansus a marqué son deuxième essai à la 68e minute, en attaquant rapidement à partir d’une pénalité tapée. Drouin marquait trois minutes plus tard et l’avance de la France passait à 33-5. Joanna Grisez a ajouté le dernier essai après la sirène du temps plein.

Carton plein pour les Bleues qui ne pouvaient mieux commencer la compétition. Mais attention a ne pas se reposer sur ses lauriers. La France affrontera l’Angleterre la semaine prochaine.

Cette équipe est grande favorite pour remporter cette Coupe du monde de rugby. Elle se classe d’ailleurs première de la poule C, juste devant les françaises.

Affaire à suivre pour nos Bleues donc, mais les joueuses semblent plus motivées que jamais, à l’image de Laure Sansus qui saura mener son groupe.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « SPORT » découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr