Arnaques au CPF : environ 8 millions d’euros volés et 14 suspects envoyés en garde à vue

Une nouvelle manière d’arnaquer est apparue ces dernières années avec l’arrivée du CPF (Compte Personnel de Formation). 14 personnes sont suspectées d’avoir détourné plus de 8 millions d’euros à la Caisse des dépôts.

Un coup bien monté

Les appels ou les messages à répétition de numéros inconnus pour aider à gérer l’argent de son compte formation ? Beaucoup les ont reçus. Selon le Parquet de Paris, qui confirme l’information du journal Le Monde et Le Parisien, 14 personnes ont été placées en garde à vue. 10 hommes et 4 femmes auraient commis des délits tels que l’escroquerie en bande organisée, le blanchiment en bande organisée, le faux et usage de faux, et d’associations de malfaiteurs. Ils sont soupçonnés d’avoir fait parti de 2 réseaux, qui depuis 2021 a réussi à détourner 8,2 millions d’euros environ.

Le CPF permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Ces sociétés de formation sont financées par la Caisse des dépôts (CDC).

Lors des arnarques, la CDC est alors susceptible de transférer l’argent à des sociétés de formation, qui sont parfois inexistantes et servent juste comme moyen de détournement de fonds. Les méthodes des malfaiteurs pour avoir recours aux CPF sont diverses : hameçonnage via des démarches téléphoniques ou par sms pour obtenir des données personnelles de salariés.

L’argent récolté du CPF par les malfrats était transféré dans des pays comme les Emirats Arabes Unis, le Maroc ou encore la Hongrie. À ce jou,r la justice a saisi 1.6 million d’euroset bloqué 500 000 euros qui étaient en train d’être transférés par la CDC, vers ces fausses sociétés.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr