Amazon élargit son activité en rachetant un réseau de soins pour 3,8 milliards d’euros

Le réseau de soins One Medical va être racheté par le géant américain Amazon pour 3,9 milliards de dollars (3,8 milliards d’euros). Ce rachat est un pas de plus vers l’envie de la société de Seattle de « réinventer » la santé.

Décidée à « réinventer » la santé, la société américaine Amazon va acquérir le réseau de soins One Medical pour 3,8 milliards d’euros. Le réseau de soins est chapeauté par la société 1Life Healthcare, basée à San Francisco (Californie), qui a été introduite en Bourse début 2020. Peu après l’annonce du géant américain d’acquérir le réseau, le titre 1Life Healthcare prenait plus de 69% et se rapprochait ainsi du prix proposé par Amazon, soit 18 dollars par action.

Le réseau de soins propose un abonnement à 199$ par an qui permet un accès à une consultation médicale en ligne à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Ce prix ne prend, par contre, pas en charge le coût des consultations qui sont facturées à l’assureur santé du patient ou à son employeur partenaire de One Medical. Fin mars 2022, le réseau comptait plus de 767 000 abonnés répartis en plus de 8 500 sociétés clientes.

Un pas de plus dans le secteur de la santé

Même si Amazon est connu pour être à la base une société de vente de livres qui est devenue le site de ventes numéro 1 au monde que tout le monde connaît, l’ambition de Jeff Bezos d’élargir son activité au secteur de la santé n’est pas neuve.

Malgré une tentative infructueuse d’entreprendre, en 2018, un nouveau système de prise en charge des soins de santé avec la banque JPMorgan Chase et le conglomérat Berkshire Hathaway, le géant de Seattle à lancé en 2019, un service de télémédecine, baptisé « Amazon Care ». Si le service était initialement dédié aux seuls employés de la société, l’offre, qui inclut également des visites à domicile, a été proposée, en 2021, à toutes les entreprises des Etats-Unis. Le rachat de One Medical va venir compléter cette offre.

En 2020, Amazon Pharmacy, une plate-forme de livraison de médicaments sur ordonnance, a vu le jour.

La diversification de la société américaine ne s’arrête pas là puisqu’en dehors du secteur de la santé, elle possède aussi des supermarchés (Whole Foods), une application de streaming (Prime Video), ainsi qu’un cloud.

Les géants de la tech, intéressés par le secteur de la santé

Mais Amazon n’est pas la seule grande entreprise américaine qui s’intéresse au secteur de la santé. En effet, certains géants de la tech, comme Apple, prévoient d’étendre leur activité dans la santé. Le 20 juillet, Apple a publié un long document mettant en avant les capacités de l’iPhone et de l’Apple Watch qui permettent aux utilisateurs de contrôler leur état de santé. La firme à la pomme a aussi souligné ses travaux de collaboration dans le domaine médical, qu’il s’agisse du recrutement de patients pour des études cliniques ou de la gestion d’un dossier médical personnalisé.

En plus de posséder Amazon Care, Amazon Pharmacy et d’élargir son activité avec le rachat de One Medical, Amazon participe actuellement à l’essai clinique d’un vaccin contre les cancers du sein et de la peau, en collaboration avec un centre de recherche en cancérologie de Seattle.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr