Affaire Mbappé : des comptes payés pour attaquer le joueur selon Mediapart

Alors que Kylian Mbappé laisse entendre qu’il quittera peut-être le PSG en janvier, Mediapart publie un rapport indiquant que le joueur aurait été victime d’une campagne d’influence sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui, mercredi 12 octobre, Mediapart publie à 15h 30 un tweet accusant le club de football parisien d’avoir fait appel à une agence numérique pour mener une campagne d’influence sur les réseaux sociaux, notamment à l’encontre de Kylian Mbappé. Un rapport de 50 pages qui révèle la campagne de dénigrement dont le numéro 1 du PSG aurait été la cible entre 2018 et 2020. Cette opération aurait été dirigée contre d’autres personnes, notamment Adrien Rabiot, le milieu de terrain de la Juventus.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Avec une « armée numérique » qui s’articulait autour d’un gros compte Twitter comptant près de 10.000 abonnés (@PanameSquad), la campagne de dénigrement a visé Kylian Mbappé en 2019. Cette année-là, le champion du monde français avait profité de la soirée des trophées UNFP pour exprimer des envies de changer d’air: « Je sens que c’est peut-être le moment d’avoir plus de responsabilités. J’espère que ce sera peut-être au PSG, ce serait avec grand plaisir. Ou ce sera peut-être ailleurs ».
En réaction, une attaque avait été lancée sur les réseaux sociaux à travers @PanameSquad: « Les supporters parisiens t’aiment beaucoup, tu le sais… T’as fait passer ton «message» ce soir, et quel timing!? Si tu pouvais presser comme ça sur le terrain… ». Avant cet épisode, le même compte avait exhorté le joueur à « bosser en silence » et à limiter ses « déclarations ».

Le PSG dément ces accusations

Auprès de RMC Sport, le club de la capitale dément fermement les affirmations du média d’investigation. « Le club n’a jamais contracté une agence pour porter atteinte à une personne ou à une institution », fait savoir une source proche du club. Mais l’agence en question, Digital Big Brother, enregistrée à Barcelone, assure à Mediapart qu’elle a bien opéré pour le compte du PSG. Elle précise même avoir été directement sous les ordres de Jean-Martial Ribes, qui était à l’époque le directeur du service de communication du club.

« On a passé l’année dernière à renouveler Mbappé avec le plus gros contrat du sport mondial et impliquant le président Macron, et vous pensez qu’en même temps on le trollait ? », ajoute une source proche du club.

Digital Big Brother, qui dispose d’un document détaillant son activité pour le PSG lors de la saison 2018-2019, a joué la carte de la « confidentialité » auprès de Mediapart pour se dispenser de tout commentaire sur la nature précise de ces opérations numériques. « Nous sommes tenus à la discrétion concernant les dossiers que nous traitons et les accords que nous signons », a fait savoir l’entreprise.

Kylian Mbappé songe à quitter le PSG

Cette information survient en pleine controverse concernant Kylian Mbappé, qui songe à quitter le PSG dès le mois de janvier en raison de son mal-être au club.

Depuis quelques jours, le champion du monde se montre critique envers son positionnement sur le terrain, dans un rôle de pivot de l’attaque qui ne lui convient pas. Sur les réseaux sociaux, le numéro 10 des Bleus a écrit ce mot-clé évocateur, « Pivot gang« , évoquant son mal-être sur la pelouse après le match nul à Benfica la semaine dernière (1-1).

Alors qu’il était courtisé par le Real Madrid, Kylian Mbappé avait finalement accepté l’offre de prolongation du Paris Saint-Germain en mai dernier. Selon le magazine Forbes, la star parisienne est le joueur de foot le mieux payé de la planète cette saison, avec des revenus estimés à 128 millions de dollars, soit 131,1 millions d’euros avant impôts et frais d’agents. Un record pour ce sport, selon le média spécialisé.

Le joueur estime que les promesses faites au moment de sa prolongation XXL l’été dernier n’ont pas été tenues. Mbappé songe sérieusement à partir en janvier 2023 lors du mercato hivernal et l’a clairement fait savoir à ses proches. Comme annoncé dès lundi soir par Daniel Riolo dans l’émission l’After Foot sur RMC.

Selon Le Parisien, le jeune attaquant se sent trahi part la direction du PSG, notamment le dirigeant Nasser Al-Khelaïfi, l’actionnaire qui est le Qatar et Antero Henrique, le directeur de la Ligue de football du Qatar qui s’occupe des achats et des ventes du club. Kylian Mbappé regrette que les promesses de la direction à son égard n’aient pas été tenues, à l’image de son rôle sur le terrain. Le conseiller sportif du président, Luis Campos, pourrait lui aussi quitter le Paris Saint-Germain si d’aventure la jeune pépite de Bondy devait partir en janvier.

« Aujourd’hui on a une situation inextricable avec un Kylian Mbappé au bout du rouleau. Aujourd’hui, Mbappé se fait tomber dessus par à peu près tout le monde. Les critiques sont très négatives, les supporters le jugent très négativement pour une succession de caprices, a estimé le membre de la Dream Team RMC Sport dès lundi soir. Il faut dire que Mbappé ne fait pas grand-chose pour redorer son image. Il s’enfonce lui-même dans cet esprit négatif. Au point qu’il peut lui arriver de dire que s’il y a une ouverture pour partir en janvier, il se cassera en janvier. En tout cas à la fin de l’année, c’est terminé. Parce que tout simplement il en a marre. »

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « Sport », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr