Affaire Adrien Quatennens : sa place à l’Assemblée nationale remise en question

Suite aux récentes déclarations de la femme d’Adrien Quatennens qui a annoncé que son compagnon lui faisait subir des violences physiques et morales, certains ne veulent plus le voir assis à l’Assemblée.

Celine Quatennens sort enfin du silence ce mercredi 23 novembre, depuis le communiqué du couple en septembre. Un communiqué dans lequel cette dernière déclarait vouloir déposer une main courante des suites d’une dispute avec Adrien Quatennens. Elle disait aussi vouloir divorcer de son mari.

« Cela fait plusieurs années que je subis ses colères, ses crises, des violences physiques et morales. Au cours de ces dernières années, j’ai voulu le divorce à trois reprises, à chaque fois sous la pression je suis revenue en arrière », déclare t-elle dans un communiqué « authentique » relayé par l’AFP. La dame ajoutera par la suite : « Il m’est désagréable que mon mari minimise les faits publiquement en jetant le discrédit sur ma personne », car selon elle son mari ne dit pas la vérité et donc elle souhaitait « rééquilibrer » les choses avec cette sortie médiatique.

Adrien Quatennens quant à lui, déclarait  : 

« Je l’ai donnée alors que cela ne me ressemble pas et cela ne s’est jamais reproduit. J’ai profondément regretté ce geste et je m’en suis alors beaucoup excusé. »

Après avoir pris ces distances avec la politique comme il l’a lui même dit, le député de La France Insoumise devra se présenter au tribunal le 13 décembre prochain. Il comparaîtra devant le juge pour ces présumées violences.

Un retour à l’Assemblé nationale ?

Ces événements n’ont pas manqué de faire réagir les semblables d’Adrien Quatennens, qui eux sont clairement défavorables à un retour du poulain de Jean-Luc MélanchonOlivier Faure, (le patron du Parti socialiste) et Sandrine Rousseau (députée écologiste ), ont réagi à cela.

« J’ai pris connaissance du communiqué de Céline Quatennens. Notre devoir est de dire que nous accueillons sa parole et la croyons Notre responsabilité est d’en conclure que le retour d’Adrien Quatennens sur nos bancs est désormais impossible. », déclare M. Faure dans un communiqué sur Twitter.

Beaucoup de membres de l’Assemblée nationale se sont indignés devant un possible retour d’Adrien Quatennens dans l’hémicycle. Certains déclarent que celui ci ne mérite pas sa place. D’autres, ont dit qu’il faut que la parole de sa femme soit respectée et que justice devait être faite.

C’est également le cas de Madeline Da Silva, cofondatrice de l’Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique et adjointe au maire socialiste des Lilas qui s’est exprimé sur cette affaire après avoir été invitée par FranceInfo. Dans son interview, elle affirmera fermement que Adrien Quatennens ne peut pas revenir à l’Assemblée après ce qu’il s’est passé.

« Adrien Quatennens doit démissionner », déclare t-elle.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « POLITIQUE», découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr