361 pompiers européens sont arrivés prêter main-forte aux pompiers français

Alors que la France est en proie aux flammes depuis plusieurs semaines, des pompiers européens sont venus prêter main-forte aux pompiers français pour combattre la reprise des incendies en Gironde et dans les Landes.

Une aide qui se faisait attendre. Alors que depuis le 9 août, les pompiers français font face à la reprise des incendies en Gironde et dans les Landes, plusieurs centaines de pompiers européens sont venus leur prêter main-forte depuis le 11 août, au soir. Comme l’a annoncé sur Twitter le président de la République, Emmanuel Macron, ce sont des pompiers venant d’Allemagne, de Roumanie, d’Autriche, de Pologne, de Grèce et d’Italie qui sont arrivés entre le 11 et le 12 août pour tenter d’empêcher la propagation des flammes qui sévissent dans le sud-ouest de la France. Ces renforts sont arrivés dans le cadre de la coopération européenne et de rescUE, le Système de sécurité civile européenne.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Au total, ce sont 361 pompiers européens qui sont arrivés en France avec 101 véhicules. La Grèce et l’Italie ont envoyé, en plus des pompiers, deux canadairs chacun. Les pompiers étrangers n’ont pas perdu de temps et ont commencé à combattre le feu dès leur arrivée.

Sur la route départementale 3, plusieurs des 65 pompiers allemands arrivés en France, ont commencé à travailler main dans la main avec les Français dès l’aube. « On ne parle pas le même langage, mais on se comprend très vite. En quelques minutes, ils comprennent quels moyens mettre en œuvre et comment protéger la lisière », raconte un pompier français, ravi de l’arrivée des pompiers européens.

Déjà 1100 pompiers français en Gironde

Un mois après le début des incendies spectaculaires de la Teste-de-Buch et de Landiras, qui ont frappé la Gironde, les pompiers européens sont venus épauler les 1100 pompiers français déjà présents sur place pour tenter de stopper la propagation des incendies qui ont repris depuis le 9 août, près de Landiras. 

Les pompiers sur place tiennent tout de même à souligner que le feu ne progresse plus depuis le 11 août au soir. Depuis la reprise de l’incendie, le 9 août, 7 400 hectares de végétations ont brûlé, lesquels s’additionnent aux 21 000 hectares brûlés dans la région le mois dernier. Aucune évacuation supplémentaire n’a cependant été demandée depuis les 10 000 de ces derniers jours.

Si 1100 pompiers sont déployés en Gironde, ce sont près de 10 000 pompiers qui combattent les incendies dans les quatre coins de l’Hexagone. En effet, les feux persistent, entre autres, dans le Jura, en Ardèche et dans le Morbihan, où entre 250 et 260 hectares de la forêt de Brocéliande ont brûlé.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr