14-Juillet : 2 morts et 7 blessés lors d’un feu d’artifice à Cholet

Un enfant de 7 ans et sa sœur de 24 ans sont décédés lors d’un feu d’artifice à Cholet, ce jeudi 14 juillet. Sept autres personnes ont été blessées, dont un homme d’une trentaine d’années grièvement touché, selon les pompiers. Une enquête a été ouverte.

Le drame est arrivé peu après 23 heures le jour de la Fête Nationale, « sur un terrain stabilisé près du stade » de la ville de Cholet (Maine-et-Loire). Alors que le feu d’artifice était tiré depuis le stade de la ville, le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, explique qu’une « fusée a explosé au milieu des personnes ». Le bilan actuel fait état de deux morts : un enfant de 7 ans et sa sœur de 24 ans.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Sept autres personnes qui se trouvaient « à une cinquantaine de mètres du pas de tir » ont été blessées, dont les parents des deux victimes, légèrement touchés, qui ont été hospitalisés en urgence relative. Un homme d’une trentaine d’années a lui été grièvement blessé et est hospitalisé en urgence absolue, ont indiqué les pompiers ce vendredi 15 juillet.

« J’étais à 5-6 mètres de l’explosion avec mes deux filles, j’ai reçu des étincelles et senti la chaleur du souffle« , raconte auprès de l’AFP un témoin de la scène qui était venu, avec ses filles, assister au feu d’artifice qui a été mené à son terme malgré l’incident.

« On était sincèrement beaucoup trop proches du pas de tir« , raconte Mickaël, un autre témoin de la scène.

« La zone de sécurité c’était le terrain de foot et le grillage qui était à 10-15 mètres. Il y avait même des gens collés au grillage. J’étais en dessous du feu d’artifice, je me suis dit : « Il ne faudrait pas qu’il y ait quelque chose qui se passe mal, parce qu’on est vraiment tout proches. »

Mickaël, témoin de l’incident

Plus tôt dans la journée, les sapeurs-pompiers appelaient à annuler les feux d’artifice alors que le pays fait face à « une période de sécheresse et de canicule ».

Le procureur ouvre une enquête pour « homicide involontaire »

Le procureur de la République d’Angers, qui a évoqué « un incident de tir », a ouvert une enquête pour homicide involontaire afin de mieux déterminer les circonstances de l’incident. Il a invité toutes les personnes ayant des informations à le faire savoir. « Il y a des vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux. Toute personne disposant d’images susceptibles d’aider l’enquête est invitée à contacter le commissariat au 02 41 64 82 00 », a indiqué le magistrat.

Le maire de la ville, qui déplore « un drame épouvantable », indique « qu’il y avait des personnes qui étaient à proximité du stade«  à qui les personnes chargées de la sécurité auraient dit de « s’éloigner » même s’il n’y avait pas de réel « danger ».

Il a aussi indiqué que la société chargée du feu d’artifice est une « société sérieuse » qui travaille « depuis des années » avec la ville de Cholet et que c’est « la première fois » qu’un incident de cette envergure survient le jour de la Fête Nationale.

Suivez toute l’actualité au quotidien sur notre compte Twitter @CerfiaFR. Pour plus d’infos « INFOS », découvrez notre rubrique dédiée.

Source: cerfia.fr